DETATOUAGE A PARIS: LES QUESTIONS LES PLUS FREQUENTES

Micro tattoo ou petit tatouage semi-permanent à Paris | Esthétique Trémoille

Autrefois, la peau tatouée était enlevée par laser ou dermabrasion, laissant une cicatrice de la taille du tatouage. Aujourd’hui, les progrès ont permis d’utiliser des techniques moins invasives qui ciblent directement le pigment du dessin, l’enlevant petit à petit.

Comment se déroule le détatouage à paris ?

Le détatouage à paris est réalisée à l’aide d’un laser. Un faisceau de lumière est émis qui est dirigé directement sur les particules d’encre, les brisant en plus petites particules et les éliminant par le système lymphatique. Les dommages causés à la peau sont minimes. En fait, la cicatrice disparaît en quelques semaines.

Le traitement de détatouage à paris est inconfortable, plutôt que douloureux, c’est pourquoi une crème anesthésiante est appliquée une heure avant le début de la procédure. Cependant, pendant le processus, du froid est généralement appliqué sur la peau pour minimiser l’inconfort.

Combien de séances sont nécessaires pour faire de détatouage à paris?

Les facteurs qui influencent le détatouage à paris sont les suivants :

  • Emplacement : certaines zones de la peau sont plus fines, comme le cou, le décolleté ou les poignets, mais d’autres ont une peau plus épaisse et le pigment du tatouage pénètre plus profondément, comme les jambes, les bras ou le dos.
  • La couleur : il existe des pigments plus difficiles à éliminer comme le jaune, le bleu clair, le blanc ou le vert, et d’autres plus faciles à éliminer comme le noir et le bleu foncé.
  • Type de tatouage : les tatouages réalisés par des amateurs ont tendance à rester dans les couches les plus superficielles de la peau, ce qui permet de les faire disparaître plus rapidement.
  • La taille : il est évident qu’il ne faudra pas le même nombre de séances pour enlever un petit tatouage qu’un tatouage qui peut occuper toute la longueur du bras, par exemple.
  • Couleur de la peau : les peaux claires ont tendance à mieux réagir aux effets du laser et nécessitent moins de séances.

En général, le minimum nécessaire pour faire disparaître un tatouage est de 5 séances, avec la possibilité d’ajouter des séances supplémentaires en fonction des facteurs entourant le tatouage. Entre les séances, il faut laisser passer 4 à 6 semaines. Pendant ce temps, le corps absorbe les particules d’encre et les élimine par le système lymphatique.

Quelles mesures doivent être prises après les sessions ?

Après une séance de laser, la zone traitée peut gonfler et rougir pendant un certain temps. Vous pouvez remarquer que la zone dégage de la chaleur ou même penser que vous avez une brûlure. Il est préférable d’appliquer des compresses froides pour réduire la gêne et le gonflement.

  • Le médecin recommandera une crème antiseptique et anti-inflammatoire à appliquer pendant au moins une semaine.
  • Évitez d’exposer la zone au soleil pendant au moins 20 jours.
  • Évitez toute source de chaleur comme le chauffage, l’eau chaude, etc.
  • Il est recommandé d’appliquer une crème régénérante pour favoriser la cicatrisation.
  • N’utilisez pas de produits qui peuvent être agressifs, il est préférable d’utiliser ceux dont le pH est neutre.
  • Et bien sûr, ne grattez pas et ne frottez pas la zone pour éviter toute inflammation.

Efficacité et visibilité

Les résultats des séances de laser sont visibles immédiatement après la première séance. Toutefois, pour pouvoir constater le résultat définitif, il faut attendre au moins 4 semaines depuis la dernière séance. Pendant cette période, le corps élimine les pigments d’encre par le système lymphatique.

Ce système laser ne laisse pas de cicatrices sur la zone traitée. Si vous suivez les instructions du médecin, vous remarquerez à peine qu’il y a eu un tatouage. Ce qui est possible, c’est qu’il y ait une petite perte de pigmentation de la peau.

En fait, un nouveau tatouage peut être réalisé à l’endroit même où se trouvait le précédent, à condition de suivre les instructions du spécialiste et de laisser passer un temps raisonnable pour que le processus de cicatrisation de la peau soit terminé.